Construction BBC

Qu'est ce q'une construction BBC ?

Un bâtiment basse consommation selon la Réglementation thermique française RT2005 (RT2012 à partir du 28 octobre 2011) est un bâtiment dont la consommation conventionnelle en énergie primaire pour le chauffage, le refroidissement, la ventilation, la production d'eau chaude sanitaire, l'éclairage et les auxiliaires techniques (pompes...) est inférieure de 80 % à la consommation normale réglementaire.

 Les grands principes pour atteindre cet objectif sont :

  1. Une conception bioclimatique de l'édifice ou de la maison (compacité, orientations, traitement des façades par orientation, apport de lumière naturelle) permet d'approcher à moindre coût cet objectif.
  2. Une forte isolation thermique de 30 cm réduira considérablement les besoins en chauffage comme en climatisation. Cette isolation sera de préférence extérieure en cas de façades maçonnées ou béton pour préserver l'inertie ou répartie en cas de construction de façades à ossature bois; le but étant de limiter les ponts thermiques.
  3. Une parfaite étanchéité à l'air de l'enveloppe extérieure et des réseaux. En plus de limiter les pertes de chaleur par des fuites d'air directes, cette mesure permet de garantir la meilleure pérennité du bâtiment à terme (isolants, structure, etc.).
  4. Une bonne performance des équipements techniques (éclairage, chaudière, pompe...) et étudiés pour obtenir le meilleur rendement (pas de surdimensionnement).
  5. C'est seulement ensuite que la question du mode de chauffage se pose. Gaz, bois, géothermie (électrique), pompe à chaleur (électrique), etc. La réglementation impose, au-delà d'une certaine surface, une étude comparative sur 20 ans des différents moyens de chauffage à disposition en considérant les augmentations prédites du coût des énergies. Elle impose également une possibilité de réversibilité du mode de chauffage.
  6. Les énergies renouvelables, bien que très vertueuses, n'apportent que de faibles économies en comparaison des points sus-cités. Il faut préciser que la pose de capteurs photovoltaïques ne réduit pas les consommations d'un bâtiment et que les capteurs pour l'eau chaude sanitaire doivent être bien dimensionnés pour ne pas surchauffer et donc se dégrader en été. Cela n'est plus tout à fait exact du fait de l'arrivée sur le marché des tubes sous vide pour la production d'ECS et de chauffage basse température.

Contact

 

Règlementation thermique 2012

RT 2012

La RT 2012 (Réglementation Thermique 2012) a pour objectif de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs d’habitation (résidentiel) ou du tertiaire. La RT 2012 renforcera la réglementation thermique actuelle pour que toutes les constructions neuves présentent, en moyenne, une consommation d’énergie primaire (avant transformation et transport) inférieure à 50 kWh/m²/an contre 150 kWh/m²/an environ avec la RT 2005.

RT 2012 : les objectifs

Conformément à l’article 4 de la Loi « Grenelle I », la RT 2012 a pour objectif de réduire la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs, tout en suscitant :

  • une évolution technologique et industrielle significative pour toutes les filières du bâti et des équipements
  • un très bon niveau de qualité énergétique du bâti, indépendamment du choix de système énergétique
  • un équilibre technique et économique entre les énergies utilisées pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

RT 2012 : 3 exigences globales

Pour être conforme à la RT 2012, un bâtiment neuf devra respecter 3 exigences globales :

  • Efficacité énergétique minimale du bâti (Bbiomax) 

La RT 2012 limite le besoin en énergie pour les composantes liées au bâti (chauffage, refroidissement et éclairage). Elle valorise notamment le niveau d’isolation, la mitoyenneté et la conception bioclimatique (accès à l’éclairage naturel, aux apports solaires, grâce à un maximum de surfaces vitrées orientées au Sud…). La valeur moyenne du Bbiomax est modulée selon la localisation géographique, l’altitude, le type d’usage du bâtiment, et, pour les maisons individuelles, la surface habitable.
  • Consommation maximale du bâtiment (Cepmax) 
La RT 2012 limite la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à 50 kWhEP/m².an en moyenne. 5 usages sont pris en compte : chauffage, production d’eau chaude sanitaire, refroidissement, éclairage, auxiliaires (ventilateurs, pompes). 
La valeur moyenne de 50 kWhEP/m².an est modulée en fonction de la localisation géographique, de l’altitude, du type d’usage du bâtiment, de sa surface pour les logements, et des émissions de gaz à effet de serre des bâtiments.
  • Confort d’été (Tic) 
La RT 2012 définit des catégories de bâtiments dans lesquels il est possible d’assurer un bon niveau de confort en été sans avoir à recourir à un système actif de refroidissement. Ces catégories (CE1 et CE2) dépendent du type d’occupation et de la localisation (zone climatique, altitude, proximité de zones de bruit). Pour ces bâtiments, la réglementation impose que la température la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours d’une séquence de 5 jours très chauds d’été, n’excède pas un seuil (Tic).

RT 2012 : des exigences de moyens

A ces 3 exigences de résultats, des exigences de moyens viennent s’ajouter :

  • Recours obligatoire aux énergies renouvelables (ENR) ou à des systèmes très performants (ECS thermodynamique ou micro-cogénération) en maison individuelle
  • Traitement des ponts thermiques et de l’étanchéité à l’air pour garantir la qualité de la mise en œuvre du bâtiment (un test systématique de la "porte soufflante" sera obligatoire dans le logement collectif)
  • Surface des baies vitrées > 1/6 de la surface habitable, avec l’obligation d’un pourcentage minimal de baies ouvrantes et de mise en place de protections solaires
  • Mesure ou estimation de la consommation d’énergie et information à l’occupant pour un bon usage du bâtiment
  • Production locale d’énergie non prise en compte au-delà de l’autoconsommation (12 kWhEP/m²/an, comme dans le label BBC* actuel) : la priorité est donnée aux économies d’énergie, et donc à la performance du bâti et des équipements : l’installation de systèmes de production d’énergie renouvelable, bien que souhaitable, ne doit pas être un motif justifiant une dégradation de la performance énergétique du bâtiment.

RT 2012 : dates d’application

La RT 2012 sera applicable à tous les permis de construire déposés à partir du :

  • 28 octobre 2011 pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire, public et les bâtiments à usage d’habitation construits en zone ANRU**
  • 1er janvier 2013 pour tous les autres types de bâtiments neufs.

* Bâtiment Basse Consommation 
** Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine

Contact

 

 

 

Etp Battistella Construction

Route de Carcassonne
11170 ALZONNE
Tel.: 04 68 76 01 43

L’entreprise Battistella construction est une société du bâtiment de l’Aude, basée à Alzonne près de Carcassonne. Le bureau d’étude apporte des solutions adaptées à vos projets de rénovation ou bien de construction de bâtiment neuf. Cette entreprise de maçonnerie s’engage vers une démarche environementale notamment la réalisation de constructions BBC. Leur savoir-faire couvre tous les aspect de la maçonnerie : façades à la chaux, réhabilitation de patrimoine ancien, Villa, rénovation immobilière, piscine...

CAPEB


© 2018 Battistella Construction SARL - Réalisation Résonance communication